Vos droits
Partager sur Facebook

Prestations familiales

  • Elles continuent à être versées à la veuve même si celle-ci n'exerce pas d'activité professionnelle.
  • Une allocation de soutien familial est attribuée même s'il n'y a qu'un seul enfant (en faire la demande si vous n'êtes pas déjà allocataire). Elle ouvre droit, éventuellement, à l'allocation de logement.
  • Le Revenu de Solidarité Active (RSA) peut être attribué (sous condition de ressources). Il remplace l'Allocation Parent Isolé à compter du 1er juillet 2009.
  • Une allocation de logement à titre familial (si au moins un enfant à charge) ou à titre social (selon
    critères de ressources).

Assurance maladie

  • La veuve ayant-droit de son mari au moment du décès conserve le bénéfice des remboursements pendant un an après le décès du conjoint, ou définitivement si elle a élevé au moins trois enfants.

Signalez le décès à la Caisse primaire, en joignant la copie du livret de famille et la copie de la  carte d'immatriculation de votre conjoint. 

 

Pension de réversion (versée par les caisses de retraite)

  • Dans le régime général et dans les régimes alignés, droit à la réversion :
    • aucune condition de durée de mariage et d'absence de remariage,
    • à compter du 1er janvier 2009, la pension de réversion est accordée à
    • 55 ans pour les décès survenus après le 01/01/09
    • 51 ans pour les décès survenus avant le 31/12/08
    • conditions de ressources annuelles : 2080 fois le SMIC horaire.
  • Dans d'autres régimes, les conditions sont différentes. Se renseigner auprès de sa caisse de retraite.
  • Votre conjoint a cotisé à une caisse de retraite complémentaire : contactez-la pour connaître vos droits.

 

Votre conjoint était salarié (Régime général et alignés)

  • Vous bénéficiez du capital-décès de la Sécurité Sociale (sous certaines conditions). Demandez à la Caisse primaire l'imprimé spécial.
    • - S'il était cadre ou assimilé, la Caisse de retraite complémentaire prévoit éventuellement un capital décès ou une allocation obsèques.
    • - Sil n'était pas cadre, certaines Caisses de retraite complémentaire prévoient aussi un capital décès ou une allocation obsèques.
  • Vous avez 55 ans(ou 51 ans en cas de décès du conjoint avant le 01/01/09) :
    • L'assurance veuvage est maintenue dans les conditions actuelles jusqu'au 1er janvier 2011 avec conditions de ressources : 712,78 €/mois (au 01/07/10) (allocation comprise).
    • Votre conjoint était travailleur indépendant
    • (artisan, commerçant, industriel, profession libérale).
      • Mettez-vous en relation avec la Caisse où il cotisait pour connaître vos droits.
    • Votre conjoint était exploitant agricole
      • Consultez, dès que possible, la Mutualité Sociale Agricole et le Centre de gestion.

Attention !

Si votre conjoint a appartenu, durant sa carrière, à plusieurs régimes, adressez-vous au régime où il a cotisé en dernier.

Pensez à contacter les régimes complémentaires.

Adressez-vous au CICAS (Centre d'Information et de Coordination de l'Action Sociale) de votre ville, qui regroupe les différentes caisses sauf celles qui dépendent du régime de l'administration.